Suivie par ce que l’on n’appelait pas encore des correspondants de guerre, dont des photographes, elle n’est certes pas la première guerre « médiatisée Â» – celle de Crimée, entre 1853 et 1856, l’avait précédée. Dès le début du XIXe siècle, les États du Nord et du Sud s'opposent sur plusieurs aspects culturels, politiques et économiques. Ainsi ratifiée, la constitution des États-Unis d’Amérique fut promulguée en septembre 1788. else if (typeof target.style.MozUserSelect!="undefined") //Firefox route À l'aube de la Guerre de Sécession, l’économie sudiste est fondée sur la culture du coton, dont elle a le monopole. Qui plus est, plus de plantations signifiait davantage de coton à ramasser, et la demande en esclaves augmenta. Il faudrait encore de longues années et beaucoup d’efforts pour que ces régions soient colonisées, mais les velléités d’expansion états-uniennes n’allaient pas s’arrêter là. Aux premiers rangs desquelles, les causes de la guerre de Sécession figurent en bonne place – peut-être même la première. La résistance de Baltimore empêchera les Britanniques de capitaliser sur ce succès, mais il était clair que les États-Unis se trouvaient dans une situation militaire très défavorable. La guerre de Sécession Chapitre 1 Le climat existant en 1860 aux États-Unis. 1) Les causes de la guerre de Sécession Depuis l'origine des colonies anglaises de la côte est de l'Amérique du Nord, il y avait une opposition culturelle et économique entre les colonies du Nord et celles du Sud. Lincoln, qui croyaient que les états n’avaient jamais vraiment quitté l’Union légalement, a combattu dans la guerre jusqu’à ce que le Sud se sont rendus sans condition. Dans ce livre, Farid Ameur nous démontre qu'au contraire, la guerre de Sécession trouve sa source dans des failles plus profondes de la société américaine. En novembre, Madison fut réélu avec une marge relativement restreinte face au fédéraliste DeWitt Clinton, dont les voix provenaient essentiellement du nord-est et de la Nouvelle-Angleterre. Toutefois, la défaite de la France et l’abdication de Napoléon, en 1814, permettront à l’Angleterre de redéployer vers l’Amérique d’importantes forces navales et terrestres. - Drew Gilpin FAUST, This Republic of Suffering : Death and the Americain Civil war, Alfred A. Knopf, New York, 2008. Vous croyez que c’est tout? La bataille qui s’ensuivit, le 8 janvier 1815, s’acheva par un triomphe pour les États-Unis. Le secrétaire au Trésor instaura également, outre des tarifs douaniers, des impôts indirects, notamment une taxe sur les spiritueux. Les pouvoirs du Congrès se limitent à gérer les affaires étrangères, déclarer la guerre et lever une armée, battre monnaie, et servir de cour d’arbitrage en cas de litige entre les États. Entre 1861 et 1865, Nordistes et Sudistes se sont faits la guerre et se sont massacrés en grand nombre. La question a donné lieu à de longues discussions. C'est une crise opposant les nordistes aux sudistes, en effet, il y a toujours eu une opposition culturelle et écnonomique entre le nord et le sud. Jusque-là ambassadeur en France, dont il venait de rentrer, ce propriétaire d’esclaves issu d’une des familles les plus en vue de Virginie avait été le principal rédacteur de la déclaration d’indépendance en 1776. Dans ce livre, Farid Ameur nous démontre qu'au contraire, la guerre de Sécession trouve sa source dans des failles plus profondes de la société américaine. Orange vif : États de l'Union. Le Nord n’était donc guère propice à la pratique de l’esclavage en tant que tel. Dans le premier, l’esclavage était perçu par ceux qui le pratiquaient comme la pierre angulaire de leur économie et, partant de là, de tout leur « mode de vie ».  : […] Économiquement, les oppositions se sont aggravées… En tant que nœud ferroviaire, la petite ville de Chattanooga a une importance stratégique pour la Confédération. target.style.cursor = "default" Pour la première fois, aussi, l’on verra les deux belligérants mobiliser toutes les ressources de leurs nations pour tendre vers un seul but : la victoire finale. La Quasi-guerre avait au moins eu le mérite de permettre aux fédéralistes de doter le pays d’une flotte militaire permanente pour protéger son commerce, un autre point important de leur programme politique. Dans le pire des cas, les États-Unis pourront se passer du reste – les produits de luxe importés à grands frais. Naturellement, les États où l’esclavage était encore pratiqué s’y opposèrent, car cela serait revenu à bloquer toute expansion ultérieure du travail servile. En revanche, l’industrie a jugé l’économie du Nord et moins accent était mis sur l’agriculture, mais même cela était plus diversifié. Par opposition, on baptisera « anti-fédéralistes Â» leurs adversaires, partisans du droit des États. Par ailleurs, l’incident servit cette fois de leçon. Breckinridge, avec 848 000 voix et 72 mandats, avait entraîné les États du Deep South, tandis que Bell, avec 592 000 voix et 39 mandats, était vainqueur dans les Border States du Tennessee, du Kentucky, de la Virginie. Dans certains cas, le droit à la sécession a été refusé, notamment à des États membres d'un État fédéral (guerre de Sécession aux États-Unis, 1861-1865). Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1387308. Hamilton se faisait le champion d’un système « Ã  l’anglaise Â». Guerre moderne : bien que présente dans chaque période historique militaire, ce terme est utilisé pour désigner les nouveaux concepts (les balles Minié, les obus), les méthodes, les technologies. Ce texte juridique fondateur pose notamment un principe inédit, qui ne sera pas sans influence sur ce qui allait se passer quatre-vingts cinq ans plus tard : le droit de révolution. Après moult tractations, il fut donc décidé que les esclaves compteraient pour trois cinquièmes de leur nombre dans le calcul de la représentation des États – autrement dit, chaque esclave équivaudrait à trois cinquièmes d’une personne libre. 5 La ville qui y sera érigée, sur les plans de l’architecte franco-américain Pierre L’Enfant, deviendra effectivement capitale fédérale en 1800. target.onmousedown=function(){return false} Pour l’amateur d’histoire en général, et d’histoire militaire en particulier, la guerre civile états-unienne présente de nombreux points dignes d’intérêt : guerre totale, guerre médiatique, guerre industrielle, guerre technologique, elle annonce l’ampleur des conflits du siècle suivant. Cause de la guerre de sécession 1669 mots 7 pages. Les dates importantes de la Guerre de Sécession. La guerre de Sécession (1861-1865), ... Les causes de la guerre. On écrit souvent que la guerre de Sécession fut livrée pour ou contre l’esclavage. Confronté à la contre-offensive britannique visant à soumettre les colonies rebelles, le Congrès continental votera l’année suivante une sorte de constitution provisoire. Le candidat ayant reçu le plus de voix était alors élu président et son second vice-président. Lincoln n'a pas proposé les lois fédérales contre l'esclavage où elle existait déjà, mais il avait, dans son 1858 . function disableSelection(target){ C’est ce qui se produisit en 1787. Au siècle suivant, le développement de la culture du tabac et du coton dans les colonies les plus au sud allait nécessiter « l’importation Â» massive de centaines de milliers d’esclaves noirs africains. 18 févr. Dans ce petit ouvrage, Farid Ameur nous propose de revenir sur les causes et les effets ayant entraîné la Guerre de Sécession. Sept autres (New Jersey, Delaware, Maryland, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Géorgie) continuèrent à le pratiquer. Cliquer pour agrandir. Les effectif […] En 1862, la plupart des banques ont perdu leurs réserves et suspendu les remboursements en espèces. La canne à sucre a besoin d’un climat subtropical humide, le coton requiert chaleur et eau, et le tabac pousse mal au-delà d’une certaine latitude. La guerre civile conduit à attribuer pour la première fois au gouvernement fédéral le droit d'émettre directement sa propre monnaie. Notamment, l’embargo de 1807 avait octroyé au candidat fédéraliste – toujours Charles Pinckney – un regain d’affection de la part des électeurs de la Nouvelle-Angleterre. Hamilton joua une nouvelle fois de son influence pour convaincre ses amis de voter pour Jefferson. L’élection de Lincoln a empêché la Caroline du Sud de se séparer. Montre plus La marche vers la guerre La guerre de Sécession (1861 - 1865) est une guerre qui a pour cœur l'esclavage et la lutte entre Etats pro et anti esclavagistes. Ils s'estimèrent dès lors en droit de quitter l'Union, de faire sécession. Les Britanniques ripostèrent en accordant de nouveau leur soutien aux tribus indiennes du Nord-ouest, et celles-ci, réunies sous l’égide du chef Tecumseh, reprirent le sentier de la guerre en 1810. D’autre part, l’instauration d’une fiscalité douanière entraînerait, par mesure de rétorsion, le relèvement par les pays européens des taxes frappant les exportations américaines – dont on a vu que le coton et le tabac sudistes constituaient le fer de lance. Ce conflit trouve son origine dans le système de l'esclavage, sur lequel repose toute l'économie agricole du Sud, mais qui se trouve contesté par l'essor du mouvement abolitionniste. Tout aussi indispensable pour appréhender l'histoire des USA, puisqu'il s'agit de l'événement le plus important et, à concurrence avec le 11-septembre, le plus traumatisant pour la nation américaine. Le fait de maintenir ou d’abolir l’esclavage relevait de la souveraineté des seuls États, et le pouvoir fédéral n’avait pas les moyens légaux de les contraindre. Naturellement, le remboursement de la dette, désormais nationale, implique la perception de revenus réguliers de la part du gouvernement fédéral, principalement sous la forme de droits de douanes perçus sur les marchandises importées d’Europe. En Amérique du Nord, un conflit riche d'enseignements n'a pas été analysé de manière approfondie, à l'époque, par les stratèges européens : c'est la guerre de Sécession. Le gouvernement comme la majorité de l’opinion publique, cependant, finirent par céder aux pressions des « Faucons Â» et en juin 1812, le Congrès accéda à la demande de Madison de déclarer la guerre à l’Angleterre. L’Angleterre y reconnaît l’indépendance des États-Unis, ainsi que leur souveraineté sur les territoires s’étendant jusqu’au fleuve Mississippi. Toutefois, alors que la majorité des victimes de cette dernière furent civiles, la plupart des morts de la guerre de Sécession furent des militaires. Cette situation ne fut admise ni par le président encore en fonction, James Buchaman, ni par Lincoln. En revanche, l’industrie a jugé l’économie du Nord et moins accent était mis sur l’agriculture, mais même cela était plus diversifié. En 1860, ils interprétèrent donc l'élection de Lincoln comme une remise en question de l'esclavage, base de toute leur vie, politique, économique, sociale, et même culturelle. Cette intervention partisane de la part du président ternit néanmoins son image, à l’approche des élections présidentielles. Les mêmes difficultés se posent à propos des territoires acquis entre le Mississippi et les Appalaches au traité de Paris, sur lesquels plusieurs États ont formulé des revendications territoriales – lesquelles, parfois, se chevauchent. target.style.MozUserSelect="none" Leur raisonnement repose sur le fait qu’accorder une trop grande souveraineté aux États membres fait courir le risque d’une dissolution de l’Union. En effet, le territoire à l'ouest du Haut-Canada est peu peuplé, ce qui fait en sorte qu'il pourrait être conquis facilement par les Américains. Cette unité opéra jusqu’en 1861, avec une efficacité globalement médiocre. D'une part, le Parti républicain, fondé en 1854, avait adopté depuis ses débuts une plate-forme nettement antiesclavagiste ; d'autre part, Lincoln avait pris position sur cette question au moment des fameux débats qui l'avaient opposé, aux élections sénatoriales de l'Illinois, en 1858, à Douglas. La guerre de Sécession américaine. Puisqu’ils se revendiquaient de la démocratie et de la république, les partisans de Jefferson finirent d’ailleurs par se rebaptiser « démocrates-républicains Â» en 1792. Jefferson estime par ailleurs que le modèle de développement défendu par Hamilton est non seulement inutile, mais également dangereux. Ce droit, le possédaient-ils réellement ? La seule mesure que l’administration Jefferson put prendre fut de décréter un embargo en décembre 1807 : un acte qui revenait purement et simplement à interdire toute exportation, quel que soit le pays destinataire. En ce sens, l’ordonnance du Nord-ouest, en créant le territoire du même nom, fut un compromis. Appelée aussi " The civil War", la Guerre de Sécession est une guerre civile survenue entre 1861 et 1865 aux États-Unis. C'est encore aujourd'hui la guerre la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis d'Amérique. Forte de ces conclusions, la convention de Hartford envoya des émissaires à Washington en février 1815. John Wilkes Booth, son meurtrier, acteur, pro-esclavage et sympathisant Confédéré, sera retrouvé et abattu quelques plus tard. Les Articles de confédération attribuaient aux États membres une délégation proportionnelle à leur population (estimée, car le premier recensement n’aurait lieu qu’en 1790), mais celle-ci devait en retour voter comme un seul homme, de sorte que chaque État n’avait qu’une seule voix au Congrès continental, quelle que soit sa taille. L’implication du parti fédéraliste dans cette affaire, assimilée à une trahison et à des velléités séditieuses, réduisit à néant son influence. Initialement, l’esclavage était pratiqué dans tous le pays aussi « naturellement » que dans le reste du continent américain, où l’institution était généralisée. Plus généralement, cette opposition au sujet de la politique de développement économique met déjà en exergue la différence profonde qui existe entre le Nord et le Sud. Il a besoin de la liberté du commerce pour ne pas mécontenter ses clients britanniques. Voir plus d'idées sur le thème Guerre de sécession, Guerre, Guerre civile américaine. Ceux-ci cédèrent finalement à un compromis, laissant à Hamilton les mains libres en échange d’une concession essentiellement symbolique : le transfert, dans les dix ans, de la capitale fédérale de Philadelphie vers un État du Sud. Théoriquement, le problème ne concernait pas le gouvernement fédéral. Entièrement souverains dans la gestion de leurs finances, les États sont loin d’adopter une attitude commune face au problème, et leurs relations en pâtissent. Élu à l’unanimité des grands électeurs le 6 avril, Washington prêta serment et devint le premier président des États-Unis le 30 avril 1789. Les oppositions se sont aggravées avec la culture du coton. 01. de 12. Le vote des grands électeurs, alors désignés majoritairement par la législature de chaque État plutôt que par vote populaire, désignait simultanément le président et le vice-président, chaque électeur inscrivant les deux noms de ses candidats sur son bulletin. L’historiographie récente, remet en cause ce caractère binaire de la guerre de Sécession. Pour éviter une égalité qui aurait obligé la Chambre des représentants à départager les deux ex-æquo, il était convenu tacitement qu’un ou deux électeurs remplaceraient le nom du candidat à la vice-présidence par un autre nom, permettant ainsi l’obtention d’un résultat clair. D’une part parce que les États du Sud sont, de manière générale, moins endettés que ceux du Nord, et ne sont donc guère disposés à en partager les dettes. Durant l’automne et l’hiver suivants, les États élurent le nouveau Congrès, ainsi que le collège de grands électeurs chargé de désigner le futur chef de l’État. Orange clair : la Floride et la Louisiane, alors possessions espagnoles (cartothèque Perry-Castaneda de l'Université du Texas). Jaune : le Vermont, partie de l'État de New York mais qui revendique l'indépendance. Le problème, toutefois, était loin d’être réglé, et l’antagonisme entre les deux factions continua à se manifester. 13-29 décembre 2009, Accords entre le gouvernement et les rébellions du Sud et du Darfour. Pour emporter l’adhésion des États du Sud, une pondération avait été intégrée dans le calcul du nombre de représentants par États. Causes de la guerre de Sécession. Causes de la guerre de Sécession. Entre 1780 et 1785, six États (Pennsylvanie, Massachusetts, New Hampshire, Rhode Island, Connecticut et New York) renoncèrent à l’esclavage. Elle fut à l’origine de la Guerre de Sécession, qui opposa pendant un peu plus de 4 ans les Etats du Nord à ceux du Sud. Les origines de la guerre de Sécession sont un ensemble complexe d'éléments historiques, sociaux et économiques. Celle-ci montra rapidement les limites du système militaire états-unien. Son résultat … Élu président de la convention constituante, il apporta son soutien autant que son prestige personnel aux fédéralistes, emmenés par Alexander Hamilton et James Madison. Le Sud évolue donc de ce fait par le biais du libre-échange afin d’importer d’autres ressources et d’exporter le coton cultivé à moindre prix. Du reste, le problème des pouvoirs respectifs de l’État fédéral et des États fédérés n’était pas le seul point de friction entre les délégués. De fait, la Guerre de Sécession a été lourde de conséquences, si bien qu’elle s’enracine profondément dans les esprits des nouvelles générations. } Le secrétaire d’État défend en effet une république basée sur l’égalité entre les citoyens : idéalement, tout Américain devrait avoir son lopin de terre, assurant ainsi sa subsistance et partant de là, son indépendance. Il y a pourtant beaucoup à apprendre de la guerre de Sécession, y compris sur le monde qui nous entoure aujourd’hui – sauf à nier la place qu’y occupent les États-Unis, ou l’influence (voire, sous certains aspects, la contamination) que la culture états-unienne exerce sur la nôtre. Déjà moribond, le parti fédéraliste vit son déclin s’accélérer encore. Si vous avez aimé ma vidéo, n'hésitez pas à vous abonner et à laisser un pouce bleu ! Hamilton avait satisfait sa vindicte personnelle, mais au prix de ce qui lui restait de prestige. Un seul électeur de chaque parti devait donner sa voix à un autre candidat vice-présidentiel, mais celui des démocrates-républicains vota distraitement pour Aaron Burr. Les régions au sud de l’Ohio furent quant à elles réparties entre la Virginie, la Caroline du Nord et la Géorgie. Le Congrès continental lui avait ouvert la voie en 1787, en promulguant l’ordonnance du Nord-Ouest. Les causes de la guerre de Sécession qui a plongé les États-Unis d’Amérique dans la pire guerre qu'ils aient connue sont multiples. La bataille de Gettysburg (1863) marque le tournant de la guerre : trois jours durant, 150 000 hommes luttent jusqu’à la mort dans la campagne de Pennsylvanie. Cette réorganisation porta ses fruits en 1794 avec la victoire de Fallen Timbers, forçant les Indiens à conclure la paix l’année suivante. Les Américains souhaitant l’acquérir et les Français s’en débarrasser, l’affaire finit par être conclue le 30 avril 1803. Elle s'était déjà posée au moins une fois, en 1832, lorsque la Caroline du Sud avait « nullifié » un nouveau tarif douanier voté par le Congrès. Ces dernières constituent un enchevêtrement particulièrement complexe, mais fascinant, de facteurs politiques, économiques, sociaux, religieux, philosophiques, dominés par une question centrale : celle de la place et des pouvoirs respectifs de l’État fédéral et des États fédérés, dans le fonctionnement politique interne du pays. La guerre de Sécession a vu d’énormes progrès dans la technologie militaire. S’il détestait Jefferson, il haïssait bien plus encore Burr, qui était son principal rival politique dans son État, celui de New York. Cette escalade finit par pousser Burr à provoquer Hamilton en duel. […] C'est le résultat de quatre décennies de conflits d'intérêts entre le Nord et le Sud sur les plans économique, social et politique. La riposte du président Jackson avait é [...], 1  Navy. Mais les pertes se répartissent inégalement. Ceci n’enlève rien à l’intensité des haines ayant op… Le gouvernement Washington régla aussi les problèmes soulevés par les revendications territoriales des différents États. Cette lutte à mort entre deux nations qui n’en faisaient jusque-là qu’une seule fut d’abord une guerre idéologique, et son nom anglais – American Civil War – lui rend une dimension fratricide que la traduction française édulcore largement. La coexistence d'un Sud de esclavagiste avec un plus anti-esclavagiste du Nord fait inévitable conflit. Par extension, l’effondrement de l’économie sudiste entraînerait inévitablement la disparition du « mode de vie » et de la société sudistes : à la crainte des conséquences économiques d’une éventuelle abolition s’ajoutaient des peurs sociales et culturelles.